Futurs « première année »: conseils pratiques

ETUDES

1) Une fois arrivé(e) à Madrid, prévoir de se rendre sur le campus de La Complutense, pour vous inscrire, c’est la MATRICULA. Vous devez aller dans la banque Caja Madrid face à la sortie du métro Ciudad Universitaria, en demandant l’enveloppe « Matricula en Derecho de Primer Curso » à remplir et à ramener au Service Inscriptions de la Facultad de Derecho avec les papiers demandés. Cela vous coûtera environ 30 euros. Cette démarche n’est pas urgente mais le plus tôt sera le mieux (fin septembre début octobre), juste avant la rentrée pour vous éviter les longues files d’attente!
La délivrance de la carte d’étudiant n’est pas automatique: une fois la matricula faite, il faut la solliciter au secrétariat des licences de la faculté de droit ( rez-de-chaussée), toujours muni(e) d’une photo et du numéro du document utilisé pour la matricula.

2) Le groupe d’étudiants Hispano-Frances forme une classe de 50 étudiants environ, qui fait l’objet de cours magistraux. A noter: Nous ne sommes pas mélangés avec les étudiants espagnols de droit normal, on nous assigne une salle de classe et ce sont nos professeurs qui se déplacent! Notre salle de classe se trouve dans l’édificio multi-usos (et non dans la faculté de droit qui se trouve juste à côté!)
L’emploi du temps n’est pas trop mal, avec des cours le matin jusqu’ à 15h30 maximum et environ 25 h de cours par semaine, divisées en huit matières.
Pour les vacances, nous avons deux semaines et demi pour Noël (dont la semaine de l’Epiphanie) et la Semaine Sainte en avril.
Les examens s’organisent en deux parties: ils sont étalés sur un mois en février et un autre en juin.
Pour les livres, les profs vous donneront les références à la rentrée, prévoir un budget d’à peu près 150 euros, il y a une librairie dans la fac et nous organiserons une bourse aux livres à la rentrée.

3) Pour ceux qui veulent pratiquer du sport, La Complutense offre un grand choix d’activités à prix préférentiels (liste fournie lors de la matricula).

VIE PRATIQUE

1) Les transports

Avion France-Espagne: se renseigner auprès des compagnies low-cost (Easy-jet, Ryanair …) ainsi que auprès des compagnies nationales qui proposent souvent des offres intéressantes (Iberia et Air France) S’y prendre relativement tôt: au moins 3 mois pour réserver et trouver des allers-retours Paris Madrid à environ 100 euros.
Train et bus pour ceux qui viennent plus du Sud de la France: Madrid est très bien desservie à des prix tout à fait raisonnables (réductions avec la carte 12-25 sur les billets RENFE), les trajets de nuit font gagner pas mal de temps…

Pour se déplacer dans Madrid:  Il existe un titre de transport personnel qui permet de faire un nombre illimité de trajets et mensuel, valable autant dans les bus que dans le métro: c’est l’ABONO JOVEN. Pour se procurer la carte, se rendre dans un estanco-tabacco (et non dans le Métro!)( attention aux horaires!) et demander sa sollicitation (venir muni(e) d’une photocopie de passeport, de photos d’identité, et d’environ 6 euros). Le faire le plus tôt possible pour le recevoir dans les 15 jours. Ensuite, le ticket s’achète chaque mois pour le prix d’environ 30 euros.

2) Le Téléphone portable

Comme en France,il existe plusieurs services de téléphonie portable:Movistar, Vodafone, Orange, Yoigo etc. Le plus simple est d’acheter une puce rechargeable (équivalent de la mobicarte) à 30 euros avec le mobile. Pour ceux qui préfèrent prendre un forfait, la carte de résidence (NIE) et un compte en Espagne sont nécessaires. Pour communiquer avec la France pas cher, il existe aussi les cyber-cafés « locutorios » et les cartes d’appels internationaux pré-payées.

3) Carte de résidence (NIE)

Très utile en cas de problème car elle permet la constitution d’un fichier personnel dans les services de police (en cas de vol par exemple). A valeur de document d’identité. Pour la solliciter, c’est un peu compliqué alors surtout s’armer de patience! Se rendre au commissariat spécialisé Calle General Pardinas, 90, métro Diego de Léon avec photocopie de passeport et 3 photos. Y aller tôt le matin (ouverture à 9h), prévoir du temps d’attente…et deux mois pour la recevoir!

4) Compte en banque :

 Il n’est pas absolument nécessaire d’ouvrir un compte en Espagne mais cela s’avère très pratique lors des paiements de loyer en liquide,sachant qu’on ne peut retirer qu’une somme limite avec les cartes bleues françaises. Choisir une banque espagnole et demander un compte jeune basique, mais attention les transferts d’argent depuis le France vous coûteront!

5) Carte européenne d’assurance maladie

Depuis juin 2004, plus besoin de s’encombrer des formulaires E111 ou E128 pour voyager ou vivre dans un autre pays d’Europe ! Tous ces formulaires sont remplacés par cette carte que vous devez vous procurer auprès de votre caisse d’Assurance Maladie avant de partir. (carte de couleur violette)

6) Se loger

Se loger à Madrid est une tâche qui n’est pas simple, mais pas vraiment difficile non plus. Vous avez surtout deux possibilités: les résidences et les appartements.

a) Les résidences:Il existe deux types de résidences (qui peuvent être par ailleurs des « residencias » ou « Colegios mayores » selon l’implication des résidents dans la vie et fonctionnement interne de la résidence).Exiger les photos et détails avant réservation!

públicas: il s’agit de résidences qui dépendent d’organismes étatiques, souvent universitaires. Par exemple, l’UCM dispose de plusieurs « Colegios Mayores » à Madrid sur le campus même. Attention! il ne s’agit pas du tout de chambres CROUS sinon plutôt de grands internats à l’américaine avec tous les services fournis,et un prix en conséquence!

privadas: appartiennent à diverses entitées privées, comme entreprises, fondations ou encore congrégations religieuses (les plus nombreuses).

http://www.madrid.org/inforjoven/colegios/colegios.htm

b) Les appartements: L’histoire est à priori plus simple, on peut choisir la ou les personnes avec qui on a envie de vivre… mais il faut quand même passer quelques jours sur place afin de visiter un maximun d’appartements. Le conseil est clair: il faut prendre son temps pour chercher et ne pas accepter n’importe quoi!! Donc pas de précipitation !!! Il est peut-être plus facile de chercher à plusieurs.

c) Les chambres chez l’habitant: Là aussi il est préférable de passer par une agence pour s’assurer du sérieux des familles.

QUAND? S’y prendre le plus tôt possible pour vivre un été et une rentrée sereins! En juin, beaucoup d’appartements d’étudiants se libèrent et de toute façon, l’offre à Madrid se renouvelle régulièrement et il y en a pour tous les goûts et prix!

OÙ? s’assurer de la desserte en métro et de la distance avec la fac (quartiers Moncloa, Arguelles, Cuatro Caminos, Iglesia, Bilbao, Quevedo, Rios Rosas, Principe Pio,…)

COMMENT?

Les annonces:
le paru-vendu local « Segunda mano »: l’acheter à la première heure pour enchaîner les visites toute la journée!
internet: www.loquo.com est un site qui offre un nombre important et diversifié d’annonces ( autant d’offres que de demandes).N’hésitez pas a déposer votre propre annonce, ça marche et c’est sérieux !
Se rendre aussi sur le campus pour éplucher toutes les panneaux d’annonces. Soyez aussi vigilants aux annonces rencontrées au hasard de vos déambulations madrilènes sur les portes d’immeubles, de petits trésors se cachent parfois derrière!

Les agences :
C’est un moyen rassurant et sur pour trouver un appart selon ses critères, et c’est la garantie d’un contrat sérieux . Mais attention à ne pas oublier de prendre en compte les frais d’agence.